Friday, July 19, 2019

Hegel vs. Kant :: Spanish Essays

Le point de dà ©part de la philosophie critique de Kant est la philosophie rationaliste de Leibniz-Wolff . Par l’influence de Hume et de Rousseau, qui, selon ses propres termes, le mit  «sur le droit chemin », et provoqua chez lui une  «rà ©volution de la rà ©flexion », Kant sort de son  «sommeil dogmatique » en matià ¨re de contenus et de mà ©thodes, et à ©labore sa propre mà ©thode de rà ©flexion philosophique. L'expression  «critique transcendantale » qualifie le mieux la mà ©thode d'investigation philosophique de Kant. La philosophie rationaliste qui à ©nonce que â€Å" Ce qui nous (gà ¶tà ¼rmek) au savior exacte est les connaissances et les lois a priori† synthetisà © avec la critique de causalità © de Hume et les oeuvres de Rousseau donne la nasisance de cette philosophie critique. Sa volontà © de tracer les frontià ¨res dans tous les matià ¨res est lià © à   la qualità © critique de sa philosophie. â€Å"Critique† est à ¢â‚¬Å"la sà ©paration† dans une autre terme. Son livre â€Å"Critique de la Raison Pure† publià © en 1781, fond la base thà ©orique de critisisme. Cette oeuvre argumente pour â€Å"norte savoir ne puisse jamais transcende l’experience mais il est quasi a priori† et suit un schà ¨me de raisonnement: L’examination des elements du savoir (transcendantale elementaire) , l’examination de la mà ©thode (transcendantale mà ©thodique) en à ©tant sensible (transcendantale à ©sthetique). Elle cherche à   â€Å"araà ¾tà ½rmak les frontià ¨res et la construction du savoir humain†. Cette mà ©thode transcendantale est la mà ©thode qui examine le savoir en soi mais pas le savoir orientà © à   tel ou tel objet.Elle cherche aussi à   trouver la nature exacte des interets ou buts de la raison et la moyenne de puovoir rà ©aliser ces interets. Kant sà ©pare ce que Leibniz confonde : Les jugements analytique et synthetique   Ã‚  Ã‚  Ã‚  Ã‚  Ã‚  Ã‚  Ã‚  Ã‚  Ã‚  Ã‚  Ã‚  Ã‚  Ã‚  Ã‚  Ã‚  Ã‚  Ã‚  Ã‚  Ã‚   Les jugements a priori et a posteriori(empirique) Les jugements analytiques expliquent seulement les concepts ( le jugement â€Å"les objets occupent une place† ne donne pas une information puisque â€Å"occuper une place† constitue la dà ©finition meme de l’objet) mais ceux qui sont synthà ©tique à ©largissent notre connaissance ( le jugement â€Å"cet objet est lourd† à ©tablit une relation entre le concept d’objet et d’etre lourd) Les jugements analytiques sont a priori mais les jugements synthetiques peuvent etre à   la fois a priori et empirique. Ce problà ¨me de â€Å"pouvoir etre a priori† pour les jugements synthà ©tiques definit le thà ¨me principale de â€Å"La critique de la Raison Pure†.Kant appelle ces jugements synthà ©tiques a priori, la seule source du savoir exacte. à l synthà ¨tise l’idealisme allemand avec l’empirisme et philosophe sur un chemin empiriste rationale.

No comments:

Post a Comment